La Maison Botanique – Atelier Vivant

Le Chemin des Trognes

Là où les trognes sont mises à l’honneur !

Bordé de 43 trognes « mortes » érigées comme des sculptures monumentales et de jeunes arbres conduits en trognes, le chemin rappelle la diversité des différentes essences et formes possibles. Le site Classé Espace Naturel Sensible (ENS), accueil des milliers de personnes chaque année pour une découverte ludique, culturelle et botanique d’une grande richesse.

L’histoire du  » Chemin des trognes  » est indissociable de l’engagement de Dominique Mansion en faveur du bocage et des haies. Artiste et naturaliste habitant à Boursay, il repère et photographie depuis des années les trognes sur sa commune et au-delà, dans un paysage en voie d’uniformisation rapide.

Accès libre et gratuit !

Parcours de 700 mètres

Accessible poussette et vélo

Du festival international des jardins en 1999…

Lors du 8e festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire en 1999, D. Mansion présente un jardin, manifeste pour le bocage et son histoire. Pour symboliser ce paysage construit par des générations de paysans, et aujourd’hui menacé, il organise le transport à Chaumont de 28 trognes récupérées dans les haies arasées de Boursay, données par des agriculteurs, et les installe autour du  » Jardin des trognes « . De nombreux partenaires participent à l’aventure, pour les récupérer, les stocker, les transporter et les installer à Chaumont, puis les faire revenir au pays comme cela avait été prévu dès l’origine du projet.

Découvertes par des dizaines de milliers de visiteurs en 1999 et 2000, les trognes devenues monuments passent du statut d’arbre rural à celui de sculpture paysanne inscrite dans l’histoire du paysage. Depuis, beaucoup portent un autre regard sur ces arbres si peu ordinaires.

Toutes les trognes installées à Chaumont sont d’anciens chênes pédonculés.


au Chemin des trognes …

En décembre 2000, après la 2e saison du jardin des trognes de Chaumont, a lieu l’inauguration de la Maison Botanique. Les 28 trognes de Chaumont reviennent en janvier à Boursay, où les attendent celles collectées entre temps à Choue, Arrou, Droué et Boursay depuis 1999. Les trognes sont déposées sur le côté du futur chemin, qui est tracé à la pelleteuse entre la maison et le Chemin Botanique. Enfin, en juin 2002, à l’aide de financements réunis grâce au SICAD, 43 trognes sont érigées à l’aide de pelleteuses. Elles sont maintenues au sol par une armature métallique. Le chemin est empierré sur toute la longueur. Trois mois après, le jardin de la Maison Botanique est mis en forme, par le terrassement de plusieurs espaces. Puis le 23 novembre de la même année sont fêtées l’inauguration du Chemin des trognes, et la création du centre européen des trognes, qui rassemble documentation, témoignages, images, initiatives sur ces arbres en France, en Europe et au-delà.

De jeunes arbres sont plantés dans les intervalles pour être élagués et ainsi assurer la relève vivante.


  • Les trognes aux jardins de Chaumont 1999
  • La création du Chemin des Trognes
  • Restauration du Chemin des Trognes  en 2014

Cet espace est classé Espace Naturel Sensible (ENS)

par le département du Loir-et-Cher pour ses qualités écologiques, patrimoniales, pédagogiques, paysagères et esthétiques.

Retour en haut